« Disco » - 2016
2:09

Boris Seewald a animé cette danse à partir de 1250 croquis différents pour le  producteur de musique électronique Ralf Hildenbeutel. En gardant lisible l'animation image par image, la danse semble émerger du papier dont le grain est perceptible. On notera la parfaite adéquation de la bande son avec l'animation. D'une multitude d'expressions naît une danse qui trouve grâce et linéarité ; du chaos et de la fragmentation émerge la douceur et la simplicité. Une force de proposition chorégraphique pour cette danse animée qui reçoit la "Pépite de danse animée" de cette édition 2018.

B.Seewald.jpg

L'AUTEUR

« Phases of Dance » - 2017
3:40

Une animation danse composées de 2,100 illustrations renseignant, par le prisme de la rotoscopie, une danse bachata. En utilisant la prise de vue réelle à la base de son travail, cette production de quatre mois inclu la création chorégraphique et le film de la performance dansée par Iveta Karpathyova et  Pavlo Farmakidis. Dans son processus d'interprétation, image par image, au rythme de 12 images par seconde, Karpathyova analyse les aspects d'expression visuelle et technique de sa pratique dansée à travers le crayon, le fusain, l'encre ou encore l'aquarelle.

Iveica.jpg

L'AUTEUR

denispetit.jpg

 

« Passage » - 2018
2:50

Dans un environnement étrange, un corps en danse se découvre. Réalisée en motion capture, cette courte animation danse intitulée "Passage" annonce un projet à venir composé  de plusieurs scènes chorégraphiques.

 

« CODA, The Finale of The Rite of Spring » - 2014
11:00

Du sol scintillant émerge lentement un amas de particules mouvantes. La forme est bientôt rejointe par plusieurs autres, toutes semblables, qui dansent tels des corps lumineux dans l’espace infini du cosmos. Ces corps au statut précaire volent en éclats, se font et se défont sans cesse au rythme du final du Sacre du printemps de Stravinsky...

Faisant usage de la capture du mouvement (MoCap) et du traitement de particules, Denis Poulin et Martine Époque évoquent la nature, abordant de façon métaphorique des thèmes écologiques en offrant dans un même geste une relecture contemporaine du Sacre du printemps. D’un nuage de particules brillantes nait ainsi un monde, un univers qui est aussi une scène numérique et où se profile un premier danseur évoluant dans un premier environnement...

CODA est à la fois une genèse et une apocalypse, un mythe démiurgique de la création du monde, un univers condensé où l’espace et le temps s’entrechoquent, se déploient, se dissolvent...

L'AUTEUR

 

« Quagma » (Episode "Deep Journey") - 2015
4:47

En 2015 Loan sort son second album « In Space Time » avec de nombreux featurings et collaborations (Juice Aleem, Bang On !, Antipop Consortium, Clozee, Guillaume Perret). Un album explosif qui est accompagné d'un court-métrage « Quagma » mettant en avant la Danse avec la compagnie de danse hip hop "RAF Crew". Elle réussit également à convaincre la prodigieuse danseuse et chorégraphe Kaori Ito à participer à ce projet : une rencontre inattendue qui donne le vertige assurément aux spectateurs... 3 épisodes ont été réalisés pour ce court-métrage, où différents univers et styles de danse/musique sont abordés. Ce court-métrage a reçu le prix spécial du Jury au Festival International du Film d'Aubagne.​
L'épisode "deep Journey" propose une animation poussée et fine de la prise de vue réelle, qui vient nourrir, modifier et prolonger le langage de la danseuse.
Loan.png

L'AUTEUR

 

« CUT » - 2018

3:00

CUT a été réalisé dans le cadre d'un atelier de l'Ecole des Métiers du Cinéma d'Animation d'Angoulème en partenariat avec un hôpital. Dans ce court de prévention, l'auteure évoque la dissociation du corps et de l’esprit provoquée lors d'une addiction. Pour la construction de son animation, Emilie brise les contraintes d'un storyboard classique et tend vers l'improvisation. En alternant références vidéos et imagination, elle nous propose une danse animée libératrice.

« TARIBY » - 2017

0:30

Dans cette courte étude, la jeune auteure expérimente l'animation en stéréoscopie et propose un hommage au "Pas de deux" de Norman Mac Laren. Dans son travail au crayon graphite, emprunt de références vidéos, on peut reconnaître un court passage de "Sinnerman" de la Compagnie Alvin Ailey. Au montage, l'animatrice superpose, empile, assemble et décale pour proposer une danse animée vive et rythmée.

Emilie Tronche

L'AUTEUR