POLE IMAGE - CRDA

CENTRE DE RECHERCHE EN DANSE ANIMEE

Hangars Numeriques

PICCOLO MONDO

« Mondo » signifie monde.
Mais cela signifie aussi 'marelle' - le jeu - et c’est le contraire de immondo, 'impur'.
Cette recherche part de l’observation de ce que je définirais comme la suprématie du résultat.
Nos images, nos cvs, nos profils sociaux : instants, images, endpoints que nous prétendons être une définition ou une version définitive de nous-mêmes.
Notre manie pour un accomplissement.
Notre désir d’être quelque chose pour toujours.
Ou d’être quelque chose tout court.
Ensuite, il y a le souffle.

* La résistance d’un enfant qui joue de la marelle dans la cour.
* La pureté jamais définitive qui naît de l’acte continu de sculpter.
* La « totalité des faits, et non des choses ».

 

CREDITS

Choréographie & Direction : Gennaro Lauro

Production: Associazione Sosta palmizi

Création June 15, 2020

 

 

BIOGRAPHIE

Gennaro Andrea LAURO, né en Angleterre et grandi en Italie, après ses études de Philosophie et Langues Orientales, a abordé la danse et le théâtre, en travaillant en tant qu’interprète depuis 2013 avec les compagnies italiennes Sosta Palmizi (Sulla felicità) et Atacama (Un bambino).

Pendant les mêmes années il a été parmi les fondateurs du groupe de recherche théâtral Caravan. À côté, il a travaillé dans un centre d’accueil pour réfugiés et demandeurs d’asile à Rome et en tant que traducteur pour les maisons d’édition italiennes Adelphi, Fazi et Passigli.

Depuis 2015, il a été interprète dans les créations de Romeo Castellucci pour la mise-en-scène de Moses und Aron pour l’Opéra National de Paris et le Teatro Real de Madrid, et de Tannhäuser pour le Bayerische Staatsoper de Munich et l’NHK de Tokyo.

Il a dansé également pour la compagnie suisse Greffe de Cindy Van Acker (Zaoum) et participé aux films d’Arnold Pasquier et de Jérôme Walter Gueguen.

Il collabore régulièrement en tant qu’assistant avec la compagnie berlinoise Cuenca/Lauro et la compagnie suisse Divisar. En 2019 il rejoint la compagnie Meta de Flora Gaudin.

En 2020-2021 il travaille en tant qu’interprète dans la nouvelle création de Flora Gaudin, Visseuse Electrique, et celle de Fabiana Ruiz Diaz du Curco El Grito, Liminal.

Depuis 2018 il crée ses propres pièces.

Sarajevo – la strage dell’uomo tranquillo, son premier solo, a été finaliste du Premio Equilibrio 2018 et sélectionné pour la plateforme Anticorps XL 2018 ainsi que parmi les “40 Winks” de Aerowaves 2019.

Sa nouvelle pièce, Mondo, une coproduction franco-italienne, a été sélectionnée pour la pateforme Anticorps XL 2020 et a été projet résident auprès de FabbricAltra (Schio-Italie) et KommTanz-Abbondanza/Bertoni (Rovereto-Italie). Elle a été accueillie par Ménagerie de Verre (Paris), CND (Paris, L’Echangeur CDCN (Château-Thierry) et le Raum33 de la Cie Gervasi (Vienne, Autriche).

Il continue à travailler aussi en tant que traducteur pour des maisons d’édition italiennes ainsi que pour des revues académiques. Son désir profond est que son chemin découle de ses pas et non l’envers.

 
  • Facebook - Hangars
  • Instagram - Hangars
© 2014-2020 tous droits réservés / Plan de site